2023 26 janvier au 15 avril Andreas Eriksson It takes two

Vernissage le mercredi 25 janvier à 18h00

Espace Muraille consacre une exposition monographique à l’artiste suédois Andreas Eriksson, sous le commissariat de Laurence Dreyfus.

L'œuvre d'Andreas Eriksson est centrée sur un dialogue subtilement élaboré avec la nature, inspiré par sa maison et son studio dans la campagne suédoise et ses environs. Il crée des images qui sont à la fois formellement raffinées et émotionnellement évocatrices, équilibrant figuration et abstraction dans une tentative de capturer de manière introspective et poétique les phénomènes fugaces de ses environnements.

Andreas Eriksson a conçu l’exposition «It takes two» spécialement pour l’Espace Muraille avec une toute nouvelle série d’œuvres dédiée à la nuit: «Night Painting», qui intègre une peinture de taille muséale. Ses œuvres, qui vont de la sculpture en bronze à l'impression, en passant par le textile et la peinture, prennent de nombreuses formes: si les petits formats mettent en lumière les détails les plus fins de sa pratique, ses grandes compositions deviennent des paysages à part entière.

Biographie
Espace Muraille

Andreas Eriksson est né en 1975 à Björsäter, en Suède

Son travail a été exposé à la 30e Biennale de São Paulo en 2012 et au Pavillon nordique de la 54e Biennale de Venise en 2011. Une importante exposition personnelle de l'oeuvre d'Eriksson a été inaugurée au Skissernas Museum, à Lund, en juin 2021. L'artiste a exposé également une série d'aquarelles, de dessins et de tapisseries au Nordic Watercolour Museum, à Tjörn, en septembre 2020.

D'autres expositions personnelles notables incluent notamment l’exposition Andreas Eriksson, Artspace de 11 Linjen Griet Dupont Foundation, Oudenburg, Belgique (2021); Cutouts, Mistakes and Threads, Braunsfelder Family Collection, Cologne, Allemagne (2019); Work in Progress, Skissernas Museum, Lund, Suède (2017); Roundabouts, Bonniers Konsthall, Stockholm, Suède, présentée ensuite au Trondheim Kunstmuseum, Trondheim, Norvège, au Centre PasquArt, Bienne, Suisse et au Reykjavik Art Museum, Reykjavik, Islande (2014-2015). Roundabout the hardship of believing et Walking the Dog, Lying on the Sofa au MUMOK, Vienne, Autriche (2008).

Les œuvres d'Eriksson figurent dans d'importantes collections internationales, dont celles du Centre Pompidou, Paris et du FRAC Auvergne, France; du MUMOK, Vienne, Autriche; du Nasjonalmuseet, Oslo, Norvège; du Gothenburg Museum of Art, Gothenberg, Suède; du Moderna Museet, Stockholm, Suède; du Skövde Art Museum, Skövde, Suède; du National Public Art Council, Suède; du Sundsvall Museum, Sundsvall, Suède; du Uppsala Art Museum, Uppsala, Suède et du X Museum, Pékin, Chine.

© 2018 ESPACE MURAILLE / TOUS DROITS RESERVES